Comment s’y retrouver lorsque l’on construit ou aménage sa maison ? 🍀

Nous sommes nombreux à nous fier aux labels écologiques comme PEFC pour le bois, ou bien le label NF environnement, Artisan certifié RGE, etc,… Ces labels nous indiquent qu’en les choisissant, nous sommes en accord avec nos idéaux écologiques. Mais pouvons-nous leur faire confiance ? Sont-ils fiables, quels sont leurs critères ? 🌍


Qu’en est-il du bâtiment ? 🏢

En France, nous ne pouvons pas faire n’importe quoi en termes de construction, toute personne qui envisage de bâtir une maison neuve est soumise à la RT 2012 (réglementation Thermique). Elle impose un minimum d’isolation, un taux de résistance thermique selon la zone (toiture, murs, dalles,…). Cela permet de baisser la consommation d’énergie pour se chauffer. Cette réglementation est remplacée par la RT 2020, qui elle demande de produire davantage d’énergie qu’elle n’en consomme. Les fameux BEPOS (bâtiment à énergie positive) ou les BEPAS (Bâtiments à énergie passive), entreront en vigueur normalement fin 2020. On aura donc une meilleure isolation thermique, avec des systèmes de production d’énergie, et une orientation du bâtiment bioclimatique.

L’accession à la propriété, sera sûrement plus cher, mais avec une meilleure qualité de vie, sans oublier les économies faites sur les factures d’énergie ! 🌱

Cool, donc tout ça c’est bon pour la planète ! 🌍

OUI ET NON ! Effectivement, les gains d’énergies seront conséquents car on n’aura pas trop besoin de se chauffer dans nos bunkers parfaitement isolés ! Bonne nouvelle ! Cependant pour répondre aux normes des réglementations thermiques, il suffit d’isoler, et peu importe avec quoi ! Donc pour isoler, moins cher, il suffit de mettre de la laine de verre dans les murs en épaisseur suffisante, on projète de la laine de roche dans les combles, toujours en quantités suffisantes pour convenir à la réglementation. Une bonne couche de polyuréthane sur la dalle et le tour est joué, on obtient une maison isolée ! 😬

Tu l’auras compris tous ces matériaux ne sont pas (ou peu) recyclables, ces déchets sont très peu valorisables, en plus être des garnis de solvants, plastiques et autres pétrochimies. 😷

Il y a donc un non-sens, entre la volonté d’économie (voir de production individuelle) d’énergies, et la possibilité de produire des déchets non valorisables.

L’idéal, est de viser les BEPOS ou BEPAS avec en plus des isolants plus éco-responsables et des maisons construites sainement pour la planète, pour les habitants, et pour les artisans qui les construisent !

Quels sont les labels certifiés écologiques ? 🌳

Il y a beaucoup de labels certifiants des bâtiments comme la démarche HQE (haute qualité environnementale), qui tente par plusieurs critères d’impacter au minimum l’écosystème qu’elle intègre. Le label des bâtiments biosourcés, qui privilégie les provenances de ces matériaux d’origines les plus naturelles et locales possibles. Il en existe encore bien d’autres comme la certification habitat & environnement, le label qualité nature plus, etc, …

Ce qui nous intéresse le plus lorsque l’on construit, rénove, ou même lorsque l’on fait appel un artisan pour des petits travaux, c’est la qualification du professionnel. 🛠

En effet, comme vous le savez peut-être déjà, il existe des labels de professionnels afin d’orienter notre choix dans une démarche plus éco-responsable.

En France, les entreprises et artisans « QUALIBAT » sont formés et sensibilisés aux questions environnementales. Une entreprise certifiée ayant reçu la mention « RGE » (Reconnus garants de l’environnement), est tout à fait compétente pour te conseiller des travaux favorisant une diminution de ta consommation d’énergie. Elles sont spécifiquement formées pour te proposer la meilleure option afin de faire des économies. Ce label à été créé conjointement par l’ADEME et le Ministère du Développement Durable en 2011. C’est un label qui est destiné à l’installation d’équipements, mais aussi aux travaux d’améliorations énergétiques, comme vu précédemment avec l’isolation. Ce label est particulièrement important pour les personnes ayant eu recours un prêt à taux zéro, car une des conditions de ce prêt est de faire appel à des entreprises certifiées RGE pour leurs rénovations ou constructions.

Qu’en est-il de l’aménagement, des objets de déco, et du mobilier ? 🎀

Deux labels sont particulièrement populaires en France, il s’agit du « NF Environnement » et de l’ « Ecolabel Européen ».

Pour obtenir la certification NF Environnement, un meuble doit répondre à des critères strictes portant sur tout le cycle de vie du produit. Ce label garantit la provenance et la traçabilité de l’objet, sa durabilité et son recyclage en fin de vie.

L’Ecolabel Européen est géré par la Commission Européenne. Sa mise en œuvre est gérée par des organisations indépendantes. Ses garanties :

« Limitation des impacts sur l’environnement tout au long du cycle de vie du produit Garantie de la qualité et de la durabilité; du mobilier Limitation de l’utilisation de substances dangereuses Recyclage du produit et de son emballage Information fiable au consommateur »

source : © ecolabels.fr

Moins connu, il existe aussi le label nordique « Cygne Blanc » qui garantit un impact limité sur l’environnement. De sa consommation d’énergie (énergie grise), sa composition, jusqu’à son emballage, c’est un label qui certifie un produit sur l’ensemble de son impact écologique.

Il existe bien entendu d’autres petits labels certifiants différents types d’objets que nous ne citerons pas, mais qui ont le mérite d’exister pour éclairer le consommateur.

Dernier label important, car il se répercute sur nos intérieurs, il s’agit des deux principaux labels de la filière bois. 🌲

Le label PEFC (Program for the Endorsement of Forest Certification), qui certifie le bois utilisé est issu de forêts gérées durablement et que les entreprises qui le transforment appliquent les règles de la traçabilité. PEFC, participe par ses règles à la biodiversité, au respect des paysages et des conditions de travail. (source : pefc-france.org )

Le label FSC (Forest StewardShip Council), qui finalement fait un peu la même chose. A savoir une gestion responsable des forêts et un contrôle du bois de son origine, jusqu’à sa distribution. FSC est une association à but non lucratif qui a aussi pour but le respect de la biodiversité forestière, la productivité et la fonctionnalité des écosystemes (source : fr.fsc.org) 🐝

Les Labels de la filière du bois sont-ils des « Ecolabels » ?

Dans une lettre ouverte à « Sauvons la forêt », FSC Allemagne s’est défendue d’être un Ecolabel. En effet, FSC certifie certaines forêts, et dans ce cas une forêt primaire russe qui aurait été victime de plusieurs coupes rases qui n’aurait rien de « durable » pour une grande marque de mobilier suédois (source : sauvonslaforet.org). Nous pouvons effectivement nous questionner de savoir si l’éthique prime-t-il toujours sur l’argent ? 🤔

Nous pouvons après ces dérives nous accorder sur le fait que les labels du bois ne sont pas des Ecolabels, mais qu’avec le respect de leurs critères (au moins quelques-uns), ils norment la production et informent les consommateurs. Dans l’ensemble, essayons tout de même de nous y fier.

Mais mon menuisier certifié RGE, lui au moins je peux lui faire confiance, non ? 😅

Nous espérons que oui ! Mais le label RGE à lui aussi ses petites parts d’ombre. L’association UFC-que Choisir a, dans une étude de décembre 2016, douté de la qualité et du savoir-faire irréprochable de ces professionnels du bâtiment. Elle juge certaines entreprises spécialisées de ne pas être aptes à avoir une vision globale du chantier se focalisant sur leur domaine d’intervention, en oubliant de prendre en compte les réalisations concernant les autres domaines. Plus de la moitié entreprises contrôlées ont été sanctionnées pour des pratiques commerciales douteuses. Certaines controverses accusent la certification RGE de mal former les entreprises, avec des interventions trop théoriques.

👉🏼 Ne doutons pas de ton menuisier certifié RGE qui fait bien son travail. Mais méfions-nous des entreprises qui mettent un peu trop en avant leur certification. Pour éviter de tomber sur un professionnel usurpant la RGE, vérifie sa certification sur le site « faire.fr » créé par le Ministère de la transition écologique et solidaire, le ministère de la cohésion des territoires et l’ADEME.

Bref, ayons du bon sens, posons les bonnes questions ! Et si cela paraît encore trop flou et que tu as peur de te tromper d’artisan ou dans la provenance de tes achats, contacte un professionnel de la maitrise d’oeuvre écolo !


A ce propos, si tu as des besoins dans ton intérieur, j’ai très certainement une solution à te proposer ! Rendez-vous sur ma page « prestations » !

Merci d’avoir pris le temps de me lire, j’espère t’avoir éclairé sur cette jungle que sont les labels.

Pour rester informé du nouvel article à paraître, abonne-toi (ou bien sur ma page Facebook) ! Et n’hésites pas à aller voir du coté d’Instagram (@atelier.rizom), je publie de nouvelles choses chaque semaine !

Je te souhaite une très agréable journée et à bientôt !

Les commentaires sont fermés.